Logo préfècture région
 

L’éclusier vous accueille

Son métier et son rôle sur le terrain...

 
 

Les éclusiers

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 octobre 2009 (modifié le 14 septembre 2017)

Agents de l’Etat ou saisonniers, affectés à la Direction territoriale Sud-Ouest de VNF, les éclusiers sont chargés de la gestion, de l’exploitation et de l’entretien de la voie d’eau.

Son métier et son rôle

L’éclusier est en poste sur une ou plusieurs écluses mécanisées ainsi que sur certains ouvrages spécifiques. En tant que "chef de l’écluse", il en assume la veille sur le franchissement des ouvrages et la sécurité de l’amarrage.

En sus de leurs missions sur la navigation, ils ont également en charge l’entretien courant des ouvrages et de leurs abords, ainsi que la surveillance du niveau du plan d’eau permettant d’assurer la navigation.


L’éclusier et le navigant

Premier interlocuteur du navigant, l’éclusier veille à la sécurité de la navigation et à celle des usagers, et font respecter la réglementation. A ce titre, ils peuvent être amenés à donner des consignes et à vous conseiller. Tenez-compte de ses recommandations, c’est un homme du métier !

Sur les écluses mécanisées, ils dirigent les manoeuvres d’éclusage (mouvements d’eau et ouverture/ fermeture des portes). Ils organisent le passage des bateaux en veillant aux ordres de passage (certains bateaux bénéficient d’une priorité).

Instructions sur l’amarrage des bateaux dans les écluses

L’amarrage et la manœuvre des amarres sont de la seule responsabilité du pilote du bateau (article 6.28 du règlement général de police).
L’éclusier peut néanmoins, s’il le juge utile ou nécessaire, aider la manœuvre de d’amarre des cordes autour du bollard (ou de la barre de fiche), notamment dans les cas suivants qui doivent rester limités :

  • en cas de danger, pour aider à stabiliser au plus vite le bateau ;
  • dans un rôle pédagogique, pour indiquer aux navigants la bonne pratique.

En cas de danger grave et imminent, l’éclusier peut, après avoir mis en sécurité l’écluse, être amené à manœuvrer l’amarre lui-même.

En cas d’incident, prévenez immédiatement l’éclusier.

Bon à savoir !

Parce qu’il peut être amené à gérer plusieurs ouvrages, ou assurer l’entretien de l’ouvrage et de ses abords, l’éclusier peut être momentanément absent à l’arrivée du bateau à l’écluse. Faites preuve de patience et de compréhension !

Sur certains secteurs et pour des raisons d’organisation du travail de mars à mai et de septembre à novembre ou sur l’ensemble du canal en basse saison, les bateaux peuvent être amenés à être accompagnés par un éclusier, en général à plusieurs embarcations, pour le franchissement d’une série d’écluses : c’est l’accompagnement.

Sur les écluses automatisées, c’est le navigant qui effectue les manoeuvres. Un agent de VNF n’interviendra qu’en cas de problème, sur appel depuis la borne présente sur l’écluse ou sur son écran de contrôle.


L’éclusier et l’usager terrestre

Parce qu’ils doivent assurer leurs missions sur le terrain, la plupart des éclusiers logent dans les maisons éclusières situées à proximité des ouvrages. C’est leur lieu de vie... et de travail.

Comme tout un chacun, ils ont droit au respect de leur vie privée ainsi que du domaine qui est le leur. Respectez-les, comme vous souhaitez qu’on respecte les votres !

Rubrique Documentation, téléchargez la plaquette "Partager et respecter le canal"